Le Nègre toujours avec sa banane Imprimer Envoyer

Noir bananeComme toujours dans le paradigme occidental, l'homme Noir est présenté comme le parfait abruti amoureux de sa banane au point de lui dédier une chanson. Il passe toujours pour le bon nègre tout sourire heureux de son sort toujours prêt à danser, rire et chanter. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Analysons le clip  "'homme Noir et sa banane"

 

 

-  L'homme Noir amoureux de sa banane la considère comme une femme, il enlace une grappe de bananes et se vautre sur le sable comme un parfait couple d'amoureux.

 

- Un autre balance une grappe de bananes dans un hamac, on retrouve l'homme Noir toujours dans la position du serviteur, le nègre-objet au service de la banane.

 

- Au piano, il y a  Jean Claude Naimro, compositeur du groupe Kassav habillé de sa veste, sa chemise, son chapeau et son slip rouge, le ridicule est poussé au paraxysme. L'homme Noir et son slip rouge un grand classique! Sur le piano, la partition qu'il a sous les yeux n'en est pas une, les notes de musique sont représentées par des bananes. C'est une fausse partition qui laisse suggèrer qu'évidement l'homme Noir n'est pas capable de jouer au piano, il fait semblant.

 

 

Le spot TV Le Marathon - la banane

 


- Le plongeur sur la plage fait le clown près du piano. Il est équipé de sa bouteille, son masque et ses palmes mais il danse sur la plage. 

 

- Au large, on voit un homme Noir sur sa barque chargé de caisses de bananes qui part des Antilles direction l'Europe, il est toujours cloitré dans son rôle de nègre-objet exploité par l'Occident

 

 

Le spot TV Le Maraîcher - la banane 

 


- Les Noirs sont présentés comme une bande d'excités dans la camionnette toujours prêt à fanfaronner.

 

 

Le spot TV La caissière - la banane

 


- L'ouvrier agricole est allongé sur le piano, il caresse la grappe de bananes avec un air obscène. Il joue le rôle du fainéant, le sauvage paresseux qui veut pas travailler et qui bronze au soleil avec des moeurs bizarres.

 

Bref dans toutes ces vidéos, l'homme Noir est encore et toujours enfermé dans les rôles du nègre-clown, le nègre-sauvage et du nègre-objet. Elle permet de renforcer le mythe du Nègre-singe mangeur de banane. Cette campagne ne peut laisser qu'un goût amer pour tout ceux qui connaissent la condition des Noirs aux Antilles contraints de travailler pour les békés, descendants des maîtres esclavagistes qui possèdent près de 90% des terres cultivables.

 

Quand l'homme Noir sortira-t-il de la cage ?

 

Commentaires (3)
3 Samedi, 14 Juin 2014 13:03
Atango
Ce qui est vrai ce que les occidentaux aiment et entretiennent les caricatures par rapport aux noirs, et le plus soutient ces caricatures sont devalorisantes.
2 Samedi, 25 Janvier 2014 01:05
Anne-So
Non mais vous êtes complètement taré hin!
J'imagine que vous n'êtes pas antillais, alors écoutez bien, moi je le suis et je peux vous dire que c'est normale car la banane est l'un des produits le plus important pour l'agriculture de la guadeloupe et de la martinique. Alors ouvrez des livres et des bouquins et informez vous au lieu de faire vos interprétations à deux balles !
Les gens qui sont en cage sont ceux qui croient toujours y être ! Ce sont des gens comme vous qui faites reculez encore les noirs et les poussez au racisme !
1 Mardi, 05 Novembre 2013 14:22
mauro mayele
Lorsque, lui, l' homme noir se rendra compte de sa vraie valeur. Et lorsqu' il comprendra que nous sommes le peuple be'ni par notre Dieu. Lorsque, viendra le temps de la revolte, les opprime's d' hier, deviendrons des oppresseurs dans l' avenir. Des que l'homme noir sortira de son ignorance en considerant que tout ce qui brille c' est de l' OR et en pensant comme l' a fait croire le predicateur blanc que Dieu est blanc et que tous les blancs sont de petits dieux.Lorsque l' homme noir tournera son dos a' la bible qui ne cesse de l' endormir par une double interpretation voulue et concue par son oppresseur.

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Commentaire:
  Code de vérification. Lettres minuscules seulement et sans espace.
Code de vérification:
 
 

© 2009-2015 Déshumanisation.com