Zoos Humains, Villages noirs, exhibitions d'êtres humains dans des zoos Imprimer Envoyer

Zoos humains, des Noirs considérés comme des animaux.

 

Au XIX ème siècle, la grande majorité des Occidentaux rencontrent les Noirs dans les zoos humains. Le but est de placer les êtres humains exhibés au même niveau que les animaux. On ne les perçoit pas comme des êtres humains mais bien comme des êtres vivants qui font partie du zoo. Sur les cages, il y a des écriteaux indiquant le lieu où ils vivent, leur climat, leur nourriture et qui rappellent aux visiteurs de "Ne pas nourrir les indigènes ils sont nourris ".

 

Avec les zoos humains, l’être humain est déshumanisé à son paroxysme

 

À travers les zoos humains , l’Occident consolide son sentiment de dominer tous les êtres vivants. Pour l’Europe la supériorité de l’homme blanc est indéniable, garant des valeurs de la civilisation, les autres hommes représentent des étapes du développement de l’espèce humaine, des êtres vivants fixés dans un état naturel de sauvagerie. L’humanité non européenne est reléguée au rang d’animal sauvage. Pour l’Occident, les peuples non-blancs plus particulièrement les Noirs représentent la nature sauvage en voie de domestication, c’est la sauvagerie en voie de civilisation. Cette croyance occidentale génère un sentiment de supériorité. Ces exhibitions permettent de créer une frontière irréductible entre les deux humanités l’une qui se croit supérieure parce qu’elle est blanche et l’autre de facto inférieure parce qu’elle est non-blanche. Considérés comme des animaux, les exhibés sont déshumanisés. Avec ces zoos humains, l’exhibé est perçu comme une chose vivante, un être étrange, une bizarrerie humaine qui doit être civilisé, c’est tout sauf un être humain à part entière. Pour l’Occident les zoos humains ont pour objectif de consolider durablement une barrière qu’elle souhaite infranchissable entre elle et le reste de l’humanité. La dégradation de l’homme Noir est violente si bien qu’il est explicitement considéré comme un animal, toutes les exhibitions ont souvent eu lieu dans des endroits où sont généralement présentés des animaux pour rabaisser tous les exhibés au rang de sous-hommes.

 

Le concept de Zoos humains est un phénomène purement culturel

 

Dans la culture occidental, l’homme dominé a toujours été déshumanisé, dépouillé de sa dignité humaine, il est souvent relégué au rang d’animal ou d’objet, c’est un fait culturel historique indéniable. Vous pouvez le découvrir dans la section " Ses origines" du site. Le phénomène des Zoos humains est avant tout un phénomène culturel européen qui est toujours à l'oeuvre aujourd’hui. Vous pouvez vous en convaincre dans la section "Sa continuité " du site. À la fin du XIX ème siècle, l’Occident crée une profonde rupture entre l'homme blanc et les autres à cause des zoos humains.

 

 
 

© 2009-2015 Déshumanisation.com